INTRODUCTION (1) AU PETIT SEMINAIRE
 
(durée : 10mn 20s)

   

INTRODUCTION (2)AU PETIT SEMINAIRE
 
(durée : 5 mn 13s)

 

3ème séquence : lecture des témoignages mentionnés dans le rapport
sur France Telecom établi par l'Inspection du travail

Angoisse - Inquiétante étrangeté - sentiment de déchéance- sentiment d'abondon, de laisser tomber-
 
(durée : 30 mn 40s)

Téléchargez le rapport France Télécom !

  

EN 2007, LES CENTRALIENS INVITAIENT LOUIS-PIERRE WENES

 cliquer> 

 








4ème séquence > Des théories comportementales au passage à l'acte
en passant par la dépersonnalisation

(durée : 18 mn 54s)

  

  Ci-dessous Le programme ACT auquel ont été formés 4000 cadres de France Télécom/orange 

cliquer>

5ème séquence : La communication : un disque rayé ?
 
(durée : 24 mn 19s)

      

cliquer>>

UNE CULTURE, POUR QUELLES ENTREPRISES ?
ou le principe du " Je pense : tu suis "
Tous les grands groupes encouragent l'établissement de ladite culture d'entreprise. Qu'y cultive t on en effet ? Il faudra bien un jour poser cette question : En quoi la culture d'entreprise est elle propice à la criminalité d'entreprise ? De cette criminalité dont l'amorce réside déjà dans le plus minime acte d'écriture comptable illégal auquel untel ne pourra déroger, tenu qu'il est par ces liens qui vont de l'esprit d'équipe aux valeurs de l'entreprise, focalisées qu'elles sont sur la meilleure position concurrentielle - tous les moyens sont bons pour y réussir- et une productivité maximale. Eh oui, dans ces lieux aussi le Arbeit marcht frei est la vraie focale de ladite culture! Cette criminalité donc, dont il faut aussi identifier la figure dans les actes suicidaires sur les lieux de travail, dans la mesure où ce sont les limites franchies qui sont autant celles d'un Code du travail que celles d'une éthique propre dont la personne ne peut se départir, et qu'on lui confisque en lui intimant des actes qui y sont contraires. Ce climat criminogène est celui d'un milieu où les limites entre ce qui moral et ce qui ne l'est pas, ce qui est légal et ce qui ne l'est pas, sont gauchies par l'adhésion aux valeurs de l'entreprise. Le terme de culture ne doit pas faire ici illusion, il n'humanise pas ( Nous ne sommes pas en connexion avec un Levi-Strauss!) , mais au contraire il déshumanise en dissipant le sentiment du lien social, pour y substituer la rigueur du lien fonctionnel, fusse sous les dehors les plus séducteurs et exaltants, les atours les plus conviviaux, la fiche de paie la mieux fournie. Ce lien fonctionnel toujours prêt à rompre lors d'une réorganisation, entraînant avec lui celui qui y a placé toute sa mise, lequel n'aperçevant que toujours trop tard se profiler son éjection. Cette éjection, précédée par la dépersonnalisation du langage, du comportement, de la pensée. Nous sommes au coeur du Théorême de von Foster décrit par Jean Pierre Dupuy dans son livre :  Pour un catastrophisme éclairé. Pour conclure temporairement, la culture d'entreprise véhicule de plus cette idée que " le linge sale doit se laver en famille", sans recours extérieur, quelques soient les conflits, les malentendus, les rivalités. Il est ainsi déconcertant de constater que, en principe situé idéologiquement à des années lumières des groupes mafieux, le milieu de l'entreprise en retrouve comme quasi naturellement certains des comportements. (Pour compléter ce propos on pourra lire avec profit le désormais classique : L'arnaque- La finance au-dessus des lois et des règles - Jean de Maillard - Ed Gallimard)

6ème séquence > Lecture du livre de Dorothée Ramaut
 
(durée : 20 mn 34s)

7ème séquence > A quand une commission des libertés sur
le formulaire de l'Entretien Annuel Individuel ( management de la performance)
et les documents publiés en interne par une entreprise ?
 
(durée : 15 mn 07s)

 

   

8ème séquence > Considérations sur l'entretien individuel annuel (2)
 
(durée : 4 mn 59s)

9ème séquence > La lutte pour la vie et les "élus"
 
(durée : 9 mn 56s)

 

10ème séquence > La parole inaudible - situation de la médecine du travail
Cellules d'écoute - Cabinets de consultants - Organisme de coaching
 
(durée : 21 mn 56s)

Voici d'autre part l'un des exercices les plus usités avec une application toujours soutenu par les entreprises :
proposer aux salariés des sessions de coaching alors que sont supprimés des postes de travail. Quoi de plus humain, n'est-ce pas?

Voici, en 4 tomes,  l'un de ces documents toujours aussi délicieusement rédigé.
On y trouvera une version édulcorée de ladite courbe du deuil (Kübler- Ross) que nous abordons dans l'une de nos séquences.

11ème séquence - Le film de Jean Pierre et Luc Dardenne : Deux jours une nuit
 
(durée : 15 mn 20s)